Help, ce mec me tétanise !

Help, ce mec me tétanise !

30 avril 2015

Il te plait, il semblerait que tu lui plaises, bref tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes si tu ne temettez pas à trembler, à bégayer et à rougir quand il s’approche à moins de 5 mètres de toi. Découvre quelques trucs pour gérer tes émotions fortes.

 

1. J’apprends à (re)connaître mes émotions

Ce qui nous fait souvent perdre les pédales (en plus du fait qu’il a posé sur nous son regard ténébreux), c’est la violence et la soudaineté des réactions de notre corps. On se sent vite dépassée par un rougissement qui monte qui monte, des jambes qui flanchent etc… Première étape donc : reconnaître les signes précurseurs, pour ne plus te laisser surprendre par ton émotion. Identifie d’abord ce qui occasionne ton émotion forte : est ce que c’est la simple présence de ta « target » ? Ou les moments où il te parle ? Ou encore ceux où tu le croises alors que tu ne t’y attendais pas ? Puis apprends à reconnaître au fur et à mesure ce que dit ton corps : par exemple, si quand ton cœur commence à s’emballer un peu c’est le signe que tu vas finir dans les vapes (ou presque) dans quelques instants, essaye directement de te calmer et d’appliquer le deuxième conseil.

 

2. Je res-pire

Sous le coup d’une émotion forte, le cœur s’accélère et on a tendance sans s’en rendre compte à respirer plus vite, et plus superficiellement. Au contraire, ce qui te fera du bien, c’est une respiration calme et profonde : inspire par le nez en gonflant ton ventre à fond (croise tes bras devant toi si tu veux être discrète !), puis expire par la bouche (entraîne-toi à le faire sans souffler comme pendant un sprint).

 

3. Je n’ai pas honte de ce que je ressens

Tu as peut-être remarqué que en cours par exemple, si quelqu’un s’avise de te dire « Oh, tu es toute rouge ! », ton rougissement s’empirera instantanément. Pourquoi ? Parce que tu essayes de le virer, et qu’il n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Quand tu perds un peu tes moyens, adopte pour la stratégie inverse : accepte tes émotions, dis toi qu’elles sont normales, que c’est naturel d’être intimidée par un garçon que tu trouves (tellement méga canon et si merveilleusement) beau. Tu verras que c’est en accueillant ton émotivité qu’elle se décidera à prendre moins de place…

 

4. Je relativise

Accepter ses émotions, oui, les amplifier en se mettant la rate au court-bouillon, non. Concrètement, tu ne dois pas entrer dans le cercle vicieux qui consisterait à te dire « C’est normal que je sois trop intimidée parce qu’il est vraiment trop beau et que je suis vraiment beaucoup moins bien que lui ». Ne va pas te mettre de telles idées dans la tête, redresse tes épaules et ton dos, pense à tous ces gens qui t’aiment et à toutes les qualités qu’ils te trouvent. Enfin, descends le mec que tu aimes de son piédestal : si ça peut te rassurer, il va aux toilettes le matin, il a sûrement aussi des complexes, des trucs inavouables. Et surtout, tu ne risques rien à lui parler ni à lui envoyer un sourire, sauf peut-être d’en récolter un en retour et de mettre trois jours à t’en remettre… 

Par Camille Anseaume |
  dernière mise à jour : 30 avril 2015

Vos commentaires sur Help, ce mec me tétanise !

Forums Public Ados