Amours mixtes : Comment gérer la relation ?

Les amours mixtes : Comment gérer ?

15 février 2011

L'amour parfois nous tombe dessus sans qu'on l'ait vraiment choisi... mais comment gérer ensuite une relation avec quelqu'un qui a une culture totalement différente. Voici quelques pistes pour te poser les bonnes questions et amorcer un choix.

Roméo et Juliette, West Side Story et aujourd'hui Toi, moi, les autres, le thème des amours mixtes est plus que jamais d'actualité.

Quand tu étais jeune, tu ne pensais pas tomber un jour amoureuse d'un garçon si différent de toi. Tu es blanche, il est noir, tu es juive, il est d'origine musulmane, tu es chrétienne, il est athée... Et si au départ, ces différences sont un plus qui n'entravent en rien votre complicité, au bout d'un moment, la famille aidant, elles commencent à peser sur votre couple, et l'avenir s'annonce plus incertain entre vous. Comment savoir si tu prends la bonne décision ? Si tu ne regretteras pas plus tard de l'avoir quitté ? Et si tu pourras supporter toutes les conséquences de votre union...?

Ces questions ne comportent pas de réponses claires, mais tu peux déjà éclaircir quelques points.

Pourquoi es-tu sortie avec lui ?

Lorsqu'on sort avec quelqu'un de différent de nous, il y a souvent une raison.

- Soit, on ne se sent pas en phase avec les personnes de notre communauté. On n'accepte pas l'idée d'appartenir à un clan ou d'être réduite toute sa vie à un destin que l'on a pas forcément choisi.

- Soit, on a eu beau chercher, et eu envie d'être avec quelqu'un de sa communauté... on a pas trouvé. Alors on se laisse aller à l'amour lorsqu'il se présente, même s'il vient d'ailleurs.

- Soit, c'est l'esprit de rebellion qui parle en nous. C'est peut-être difficile à avouer, mais sortir avec un mec d'une autre communauté, ça énerve nos parents à coups sûrs. Et vu tous les coups qu'ils nous font (belles-mères, privations...), on a parfois envie de se venger. Un petit ami venu d'ailleurs peut nous aider à atteindre notre but. Et même s'il nous plaît vraiment, s'il peut aussi énerver nos parents, ça nous fait du bien quelque part... Attention alors à sortir avec lui pour les bonnes raisons...

- Parce que tu veux t'amuser, découvrir de nouveaux modes de vie, pénétrer une culture de l'intérieur, chercher tes limites... Mais le jeu peut s'avérer dangereux si tu sais dès le départ que ça ne marchera pas entre vous.

 

Ca marche entre vous... mais pas pour ta famille ...

- Ah, ça tu ne l'avais pas prévu. Tu ne pensais pas qu'il pourrait aussi bien te comprendre, déceler les enjeux de votre relation, et en plus, proposer des solutions pour l'avenir. Oui, il est parfait. Il est juste... pas pour toi ! Enfin, ça c'est que te répète ton père. Au fond de toi, tu sais qu'il a raison. Mais une force positive t'attire aussi vers ton copain. Alors qui croire ?

Pas facile de se connaître quand on est jeune. De savoir quels sont nos besoins réels, d'aujourd'hui, et d'anticiper ceux de demain. On a envie de faire confiance à son instinct, et en même temps, on sait que la voix de la raison et celle de nos parents se confondent souvent, qu'ils nous connaissent depuis l'enfance, et ne nous veulent que du bien.

Il faut te poser les bonnes questions :

- Quand tu imagines ta vie idéale, à quoi ressemble-t-elle ?

- Ton copain, sa culture, ses origines, interfèrent-ils avec tes plans ?

- Avez-vous déjà discuté de l'avenir et des attentes de chacun ?

- Quelle est la marge possible de compromis pour chacun des partenaires ?


Comment prendre une décision ?

L'amour, c'est toujours simple au départ. Mais il faut savoir que les sentiments changent un jour ou l'autre pour laisser place à la réalité, moins propice aux sentiments fantasmés. Les vraies responsabilités arrivent.

- Si dès le départ, tu sais que vos deux univers ne seront pas compatibles, point de vue famille, enfants, éducation des enfants, il vaut mieux arrêter dès maintenant la relation stérile. Ne pas perdre encore des mois, des années, alors qu'il n'y a pas d'avenir possible.

-Si tu as vraiment trouvé quelqu'un qui partage les mêmes valeurs, les mêmes passions, dont la famille te plaît, le travail de réflexion peut commencer :

- Vous réfléchissez ensemble des différents problèmes qui pourront se poser, religion, pratique de la religion, mariage, enfants, circoncision, éducation des enfants etc.

Ou vous êtes d'accord sur la plupart des points et trouvez des compromis pour les différents points énumérés. Et vous pouvez imaginer une vie ensemble. Tout en sachant que votre couple reste un travail "expérimental", dont il faudra réinventer les règles tous les jours, dans la mesure ou vos enfants chercheront à trouver des répères et pousser vos limites.

Ou trop de points restent en suspens, puisqu'aucun de vous prêt à abandonner ses convictions. Dans ce deuxième cas, il faut se rendre à l'évidence, les enfants vont souffrir de vos conflits extérieurs et intérieurs. Aucun de vous ne pourra projeter ses rêves sur ses enfants (Familles, fêtes religieuses, synagogue, mosquée, vie en Afrique, au Canada, en Asie...) et les enfants seront tiraillés éternellement entre deux vies, sans parvenir à se construire une identité sereinement.

Si tu n'arrives pas à te décider :

Sache que tu n'es pas la seule dans ce cas. Tu peux prendre conseil, écouter des témoignages de couples mixtes, pour mieux mesurer les conséquences et ne pas fantasmer. La clé est d'arriver à découvrir ses propres fondamentaux. Ce à quoi on ne peut renoncer sans se trahir soi-même.

Une période de recul de 1 mois, 6 mois, 1 an, peut être bénéfique, pour éclaircir ses idées et se concentrer sur soi.

Quelle que soit ta décision, il y aura toujours un choix dont les conséquences resteront inconnues, c'est peut-être le plus compliqué à accepter.

Bonne chance à vous !

Par Billie | En savoir plus : couple , Parents et famille , religions , Toi, moi, les autres |
  dernière mise à jour : 15 février 2011

Vos commentaires sur Les amours mixtes : Comment gérer ?

Forums Public Ados